Décodage du buzz de la semaine : Barbie au naturel

Barbie sans maquillage : avant /  après

Le buzz de la semaine côté beauté, ce sont les images de Barbie sans maquillage. Les photos de la poupée idole des petites filles, retouchées digitalement par l’artiste et designer mexicain Eddi Aguirre, ont fait le tour du web. Pourquoi un tel succès ?

Au travers des photos de cette poupée telle que l’on ne l’avait jamais vue auparavant, nous sommes amenées à nous interroger sur nos comportements et notamment sur notre rapport au corps et au maquillage.

Dès lors, que penser de ces images ? Voici quelques pistes.

Le voyeurisme : « Barbie aussi est moche au réveil »
C’est bien connu, les femmes aiment se comparer entre elles.
Et quand on se regarde les unes les autres, ce n’est pas toujours de manière bienveillante. Au contraire, on a tendance à chercher ce petit défaut chez les autres qui nous rassurera sur notre propre image. On regarde les couvertures de Voici en guettant la cellulite sur les cuisses de Beyoncé et les boutons sur le front de Cameron Diaz. On est dures avec nous-mêmes et satisfaites de constater que personne n’est parfait(e). Même Barbie.

Barbie au naturel

Et si Barbie aussi avait de la cellulite ?

Le féminisme : « vous voyez, une femme au naturel, c’est ça »
Quelque part, nous sommes toutes prisonnières des diktats de la mode. Du coup, on en a marre des images de mannequins anorexiques, dont les mensurations ne correspondent pas au corps des « vraies » femmes. Les photos des magazines sont retouchées sur Photoshop et nous font tendre vers un idéal de beauté complètement irréaliste… ce qui est également le cas de la poupée Barbie.
On veut voir des femmes, des vraies, qui nous ressemblent.

Le côté beauty-addict : « Barbie, où est ton make-up ?!? »
Paradoxalement ces images sont la meilleure pub qui soit pour… le maquillage ! En effet on se dit que pour être canon il suffit peut-être d’un peu de couleur ici et là.
Car finalement même Barbie, qui pourtant à la base a de jolis traits… ne ressemble pas à grand-chose sans ça.

Valeria Lukyanova, une vraie fausse Barbie

Valeria Lukyanova, Ukrainienne de 22 ans, a trop cherché à ressembler à Barbie…

L’explication terre-à-terre « Barbie n’est pas si mal comme ça »
Barbie, de son vrai nom Barbara, est tout de même née en 1959. Sur ces images elle affiche fièrement ses 54 ans.
Et moi je préfère toujours voir une belle femme qui porte bien son âge qu’une vieille rombière qui essaie à tout prix de se cacher derrière une épaisse couche de maquillage et des vêtements d’ado…

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de ces images ?

Publicités

Une réponse à “Décodage du buzz de la semaine : Barbie au naturel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s